Pourquoi mieux dormir est important pour votre dos ?

Mieux dormir est important !! Les maux de dos font partie des maux quotidiens les plus fréquents. Si les lombalgies peuvent affecter le sommeil, dormir dans de mauvaises positions peut être à l’origine de douleurs dorsales ou majorer celles déjà présentes. Comment bien dormir pour préserver votre dos ? Quelles sont les positions à privilégier ou les conseils à suivre pour prendre soin au mieux de ce dernier ? Voici quelques réponses à vos questions dans cet article.

 

L’importance du sommeil (mieux dormir est important)

Le corps a besoin de 7 h à 8 h de sommeil lorsque l’on est adulte. Cela permet à l’organisme de récupérer sur un plan physique et sur un plan psychique également. Pouvoir bénéficier d’un sommeil réparateur présente plusieurs bienfaits :

· Il permet de préserver tonicité et dynamisme.

· Le sommeil favorise le bien-être, la diminution du stress et de l’anxiété.

· Favorise le repos musculaire, un meilleur fonctionnement de l’organisme.

· Améliore les capacités cérébrales…

Pour vivre sereinement et en bonne santé le sommeil est primordial. Or, lorsque l’on souffre du dos, on éprouve des difficultés à dormir. Et ce, pour plusieurs raisons : difficultés à trouver une bonne position, majoration de la douleur en fonction des mouvements…

Pourtant, il est impératif de dormir suffisamment pour lutter contre les lombalgies. En effet, lorsque le sommeil est altéré, les douleurs sont majorées au cours de la journée suivante. L’individu entre alors dans un cercle vicieux de la douleur. Il est primordial de connaître quelques règles élémentaires à suivre, afin de préserver le dos.

Quelques règles à adopter

Mieux dormir est important, alors, pour mieux dormir, il faut choisir un bon lit, adapté à votre morphologie, un lit qui vous convient est essentiel. Le matelas doit être ferme. Il faut éviter les matelas trop mous, afin de préserver la courbure naturelle de votre dos. Les épaules doivent être alignées, enfoncées dans le matelas. Lorsque vous êtes allongé sur le côté, votre colonne vertébrale doit rester alignée au maximum. Afin d’éviter les douleurs au niveau du cou, optez pour un oreiller rembourré suffisamment pour combler le vide entre les cervicales et le lit.

Pouvoir bouger tout votre soûl au cours de la nuit est également un point dont vous devez tenir compte. En effet, adopter une position statique et peu mobile au cours du sommeil est néfaste pour votre dos. Il faut pouvoir adopter différentes positions sans difficultés pendant la nuit. Dormir sur un matelas ni trop ferme, ni trop mou entre, là encore, en ligne de compte.

Pour bénéficier d’un sommeil réparateur, vous devez veiller à assurer l’hygiène de votre lit. Mais comment faire ?

  • Changez vos draps régulièrement
  • Nettoyez votre matelas au moins une fois par mois (ou tous les deux mois).
  • Aérez votre chambre une fois par jour, pendant environ une quinzaine de minutes. En effet, l’organisme produit sueur et transpiration au cours de la nuit. Le drap et le matelas absorbent cette humidité pendant la nuit. Il est donc important d’assurer l’aération du matelas le lendemain, afin de limiter l’humidité. Cela vous permet de pouvoir dormir confortablement les nuits suivantes.

Mieux dormir est important : Les positions à adopter ou à éviter lorsque vous dormez

Chacun y va de sa position, lorsqu’il dort. Toutefois, certaines positions sont plus indiquées que d’autres et il est préférable de le savoir, surtout lorsque l’on souffre de douleurs lombaires. Faisons le point sur les positions à privilégier au cours du sommeil.

Les positions optimales

Vous coucher sur le dos

Dormir sur le dos est une des positions adoptées les plus fréquemment. Les épaules et le bassin subissent des pressions plus élevées, tandis que la partie inférieure du dos est peu soutenue.

Pour éviter les douleurs dorsales, ajoutez un oreiller au niveau du cou, sous les genoux, afin de limiter l’effet torsion au niveau du bas du corps. Ces oreillers ont pour objet de favoriser la reprise de la courbure usuelle de votre colonne vertébrale. Conservez les bras et les jambes allongés de chaque côté du corps. Cette position est optimale si vous n’êtes pas stressé ou crispé. En effet, le stress est à l’origine de contractures musculaires qui peuvent provoquer ou majorer des douleurs dorsales.

Vous coucher sur le côté

Il s’agit de la position à privilégier pour un sommeil favorisé. En vous plaçant sur le côté, jambe allongées vous soulagez votre dos en limitant la pression exercée sur votre colonne vertébrale.

Pour un meilleur confort, placez un oreiller sous le cou et un deuxième entre vos deux jambes, au niveau des genoux. Ce dernier diminue les tensions au niveau des articulations et assure le maintien des hanches, au cours de la nuit. Cette position est recommandée pour les personnes souffrant de lombalgies.

Les positions à éviter

Certaines positions doivent être évitées si vous souffrez de douleurs au niveau du dos. Mieux dormir est important.

Vous coucher sur le ventre

Lorsque vous dormez sur le ventre, la pression est exercée sur les articulations et muscles du dos. De plus, bien que la colonne vertébrale soit préservée, dans cette position, le cou et la mâchoire sont sollicités. En effet, tourner le visage d’un côté ou de l’autre sollicite les vertèbres cervicales. Attention au douleurs possibles au niveau du cou ou au niveau de la mâchoire !

Pour limiter les inconvénients liés à cette posture, n’hésitez pas à placer un oreiller plutôt plat au niveau de votre tête ou d’ajouter un coussin au niveau des hanches. Cela a pour effet de limiter les tensions exercées au niveau du dos.

Vous coucher avec une jambe repliée

Dans cette position, vous placez une jambe pliée sur le côté, parfois vers le haut du corps. La courbure de la colonne vertébrale n’est alors plus favorisée. Il est donc préférable de l’éviter car elle peut être à l’origine de douleurs diffuses, au niveau de la nuque et du bas du dos (lombaires). Privilégiez une des positions exposées ci-dessus.

Vous coucher en position fœtale

Et non, cette position n’est pas réservée aux jeunes enfants. De nombreux adultes adoptent cette position pour dormir. Lorsque vous vous couchez en position fœtale, les genoux sont pliés ou relevés pendant plusieurs heures. Le cou et la colonne vertébrale ne sont plus alignés. Il faut donc éviter cette position, afin de limiter l’apparition de douleurs au niveau de la nuque, des genoux ou du dos.

Si vous éprouvez des difficultés à adopter une nouvelle position pour dormir, essayez d’alterner tout de même avec l’une des positions optimales décrites ci-dessus. Vous pouvez également placer un oreiller assez épais sous votre tête, afin d’éliminer l’espace présent entre le cou et les épaules.

Choisissez la position qui vous correspond le mieux, afin de bénéficier d’un sommeil réparateur et ainsi diminuer vos douleurs dorsales. C’est un point essentiel pour prendre soin de votre dos.

Mal de dos : quelques conseils pour dormir au mieux

Mieux dormir est important : adopter des comportements adaptés et réguliers va vous aider à favoriser votre sommeil, tout en protégeant les muscles et les articulations de votre dos :

  • Évitez les activités sportives au moins deux heures avant de vous coucher.
  • Si vous êtes de nature anxieuse ou stressée, mettez en place des actions pour lutter contre ces troubles. Pratiquez une activité sportive régulière ou une activité relaxante (sophrologie, relaxation, exercices respiratoires…). Contrairement aux idées reçues, l’activité physique est bénéfique pour lutter contre le mal de dos. Renforcer vos muscles dorsaux a pour effet de favoriser la diminution des douleurs de ce dernier. Vous devez toutefois pratiquer des activités compatibles avec cette pathologie, comme par exemple la natation, le vélo ou le yoga (également relaxant), ou tout simplement la marche.
  • Et, bien-entendu,la bonne gymnastique (celle que vous a montrée votre Kiné par exemple).
  • Éteignez vos appareils électroniques (ordinateurs, tablettes, smartphones), au moins deux heures avant le coucher.
  • Vous ne devez pas hésiter pas à pratiquer une activité relaxante avant de vous coucher (auto-hypnose, séance de relaxation pour dormir, Sophrologie Caycédienne*). C’est d’autant plus important si vous souffrez du dos. Plus vous êtes énervé lorsque vous allez vous couchez, moins vous dormez et plus vous avez mal.
  • Prenez soin de choisir un bon oreiller : optez pour les oreillers en synthétique, qui conviennent au plus grand nombre. En cas de douleurs cervicales, il faut privilégier un oreiller ergonomique ou un oreiller en microfibre.
  • Pensez à bien vous couvrir afin d’éviter d’avoir froid. En effet, les douleurs musculaires sont diminuées lors de l’application de chaleur. Adoptez une couette rembourrée (pas trop chaude), si vous souffrez de douleurs au niveau du dos.
  • Couchez-vous à heures régulières afin d’éviter les troubles du sommeil.
  • Adoptez une alimentation équilibrée, intégrant des aliments bénéfiques pour le sommeil.

Mieux dormir est important et implique…

de mettre en place une dynamique privilégiant le bien-être, la santé. Comme nous venons de l’exposer, cette dynamique ne peut qu’être bénéfique pour chacun. Elle est d’autant plus importante lorsque vous souffrez de douleurs dorsales chroniques ou lorsque vous souhaitez préserver votre dos. En cas de difficultés d’endormissement répétées ou de troubles de sommeil, n’hésitez pas à consulter votre médecin, afin d’exposer avec lui vos problèmes. Il saura vous indiquer les positions les plus appropriées à votre sommeil, en fonction de vos douleurs ou de votre problématique. Son rôle est également de vous diriger vers un professionnel spécialisé, afin de vous accompagner au mieux, selon votre situation. Ne négligez plus votre sommeil !

 

*du nom de son fondateur, le Pr Alfonso Caycedo, un célèbre Médecin Psychiatre Espagnol.